Fives

 

Situé dans le Nord, Fives était un faubourg de la ville de Lille , annexé par celle ci en 1858. A priori l'usine de Fives ne bénéfiçiait pas de conditions favorables pour se développer mais l'avénement du chemin de fer, la présence d'une main d'oeuvre nombreuse et surtout le dynamisme de Gustave Debruyn sont à l'origine du succès foudroyant qu'a connu cette faïencerie. D'origine belge, issu d'une famille de potiers, Gustave Debruyn se serait installé à Lille vers 1862, où il exerce son métier dans plusieurs entreprises. Il achète une petite poterie et s'installe définitivement au 22 rue de l'espérance en 1870. il fabrique d'abord de la poterie commune, puis du grès et ensuite de la faïence. Fives devient florissante à partir de 1886 avec l'introduction de la "Faïence Artistique". Parallèlement  De Bruyn se lance en 1891 dans la production de grès à Allonne dans le beauvaisis. Pendant ce temps Fives produit en grandes quantités grâce à une exportation très florissante. C'est  la barbotine qui fera sa notoriété, passant de 150 ouvriers en 1889 à plus de 400 à la veille de la première guerre mondiale, mais celle ci sonnera le déclin de l'entreprise. Gustave De Bruyn décède, l'usine est partiellement détruite, les matières premières manquent. Les héritiers gèrent laborieusement le patrimoine paternel. A partir de 1939 de nombreuses grèves paralysent la production. L'activité est stoppée de 1939 à 1945. La fabrication reprendra au ralenti et l'usine ferme ses portes en 1962.

                   



Copyright(c) 2003 Le petit musée de la tirelire. Tous droits réservés.