Limoges

 

La découverte en 1768 de gisements de kaolin à Limoges en Haute Vienne va marquer le début de l'histoire de la porcelaine. En 1771 la faïencerie de Joseph Massié se transforme en manufacture de Porcelaine. Grâce à Turgot il fit construire un four atteignant la température de 1400° C.. En 1784 cette usine est achetée par Sèvres et devient "Manufacture Royale des Porcelaines de Limoges". Après la révolution les entreprises se multiplièrent en Haute-Vienne, de 16 en 1827 elles passent à 30 en 1850. Leur  histoire est très complexe, les noms de Tharaud, Baignol, Alluand, Bonneval marquèrent cette période.

Lors de la seconde moitié du XIX e siècle les pièces fabriquées sont remarquables par leur blancheur et leur forme parfaite. Le dernier quart de siècle fut dominé par Haviland. Cette famille d'origine américaine va faire évoluer la céramique de Limoges en ouvrant le marché outre-Atlantique. Le début du XX eme siècle est marqué par l'émergence de deux styles: l'art nouveau et l'art déco. Les porcelainiers collaborent avec des artistes de renom: Lalique, Dufy, Sandoz, ... . La seconde guerre mondiale porta un coup rude à la porcelaine de Limoges. Les industriels s'adapteront en modernisant leur outil de production et en faisant appel à des designers, entretenant ainsi la réputation mondiale de la porcelaine de Limoges.

 

 


Copyright(c) 2003 Le petit musée de la tirelire. Tous droits réservés.