Nimy

 

A 4 km de Mons, en Belgique, Nimy voit naître une faïencerie en 1789. Les moulins à eau permettront le broyage et la préparation des matières premières. L'usine prend le titre de "Fabrique Impériale et Royale" grâce à l'association de Dieudonné-Joseph Antoine, Fery-François Joseph de Bousies et de Bonaventure-Hyacinthe de Bousies, le baron de Sercus les rejoindra un an plus tard. L'entreprise prend de l'essor,  et en 1810, 250 ouvriers y travaillent. La faïencerie, mise en difficulté par l'arrivée des productions étrangères, est vendue en 1849 à des actionnaires. Les deux principaux repreneurs sont Mouzin ( directeur de Keramis) et Lecat (maître-potier). La société "Mouzin-Lecat et Cie" naît en 1851. D'autres bâtiments sont construits, du nouveau matériel et des machines modernes sont achetés. En 1898, la société devient "anonyme", mais l'activité diminue. La production chute avec le première guerre mondiale. En 1921 la société céramique de Maastricht réorganise et agrandit l'usine. La deuxième guerre mondiale porte un coup fatal à la manufacture qui cesse son activité en 1951.

 



Copyright(c) 2003 Le petit musée de la tirelire. Tous droits réservés.