Sarreguemines

 

La  cité de Sarreguemines en Moselle est ancrée au confluent de deux rivières et encadrée de forêts. La première faïencerie s'installe en 1790. En 1838, Alexandre de Geiger succède à Paul Utzschneider et se rapproche de Villeroy et Boch. De nouvelles usines sont alors construites. Au début des années 1860, commence le fabrication des barbotines sous la direction de Geiger et de son fils Paul. En 1871 la Moselle est annexée par l'Allemagne et , pour garder le marché français et être exonéré de droits de douane, Paul de Geiger fait construire deux usines, l'une à Digoin, l'autre à Vitry le François. Après la première guerre mondiale, l'unité se reconstruit sous le nom de "Sarreguemines-Digoin-Vitry le François ". Pendant la deuxième guerre mondiale la gestion est confiée à Villeroy et Boch. En 1979 la manufacture est achetée par le groupe " Lunéville-Badonviller- St-Clément".

 

 



Copyright(c) 2003 Le petit musée de la tirelire. Tous droits réservés.