Soufflenheim

 

Soufflenheim , dans le Bas-Rhin, connaissait déjà au XII eme siècle de nombreux ateliers de poterie. Le village est proche de la forêt d'Haguenau qui possède d'énormes réserves de terre glaise. Celle ci devient , après cuisson, couleur brun-rouge ou jaunâtre. Certains objets ( très rarement signés) peuvent être confondus avec les modèles de la Sarthe ou du Beauvaisis. La diversité de la fabrication est immense, les familles de potiers se transmettant secrets, formes et tour de main. La vaisselle de ménage et ses objets les plus représentatifs comme les moules à gâteaux et la terrine "Beckeofe" de forme ovale font l'image et la réputation de ces poteries.

Soufflenheim a vu son âge d'or au XVIII eme et au XIX eme siècle. En 1852 il existait 38 ateliers, 43 en 1872, 51 en 1891. L'avénement des chemins de fer permit d'expédier les marchandises par wagons entiers. Mais au XX eme siècle de nombreux ateliers disparaissent, ils ne sont plus que 30 en 1914, 21 en 1937 et 15 après le deuxième guerre mondiale. La production culinaire est presque abandonnée  au profit  de le poterie artistique et touristique ainsi que de la copie d'ancien. Les artisans se sont regroupés en syndicat afin de permettre l'extraction de la terre. Soufflenheim reste un centre important de céramique, l'ambiance qui y règne contribue efficacement au maintien des traditions.

.. 

 



Copyright(c) 2003 Le petit musée de la tirelire. Tous droits réservés.